Une pension d’employeur pourrait valoir trois fois un REER — pourtant, seulement 37 % des Canadiens en ont un

0
Une pension d’employeur pourrait valoir trois fois un REER — pourtant, seulement 37 % des Canadiens en ont un

Jason Heath : La couverture des régimes de retraite au Canada est à la traîne par rapport à ses homologues du G8. Des incitations fiscales pour les employeurs pourraient aider à résoudre ce problème

Contenu de l’article

Les données de Statistique Canada publiées plus tôt cette année ont révélé que seulement 37 pour cent des travailleurs canadiens sont couverts par un régime de retraite. La couverture des retraites continue de baisser, laissant plus de travailleurs avec un cas d’envie de retraite. À mesure que les pensions deviennent moins répandues au Canada, cela soulève la question suivante : quelle est la valeur d’une pension?

Publicité

Contenu de l’article

Une étude du Régime de retraite des soins de santé de l’Ontario (HOOPP) intitulée La valeur d’une bonne retraite soutient que pour chaque dollar cotisé à une pension de modèle canadien — une pension avec barème, mise en commun des risques et gestion fiduciaire interne — un retraité peut s’attendre à 5,32 $ de revenu de retraite.

La couverture des régimes de retraite de la population en âge de travailler au Canada est inférieure à celle de ses homologues du G8 comme les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Russie

En comparaison, les auteurs de l’étude estiment qu’une approche individuelle typique ne produit que 1,70 $ de revenu de retraite par dollar versé par les épargnants privés. Cela suggère que plus du triple du revenu peut être produit à la retraite par une pension qu’en cotisant à un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ordinaire.

Les épargnants canadiens paient parmi les frais de fonds communs de placement les plus élevés au monde. L’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC) a signalé plus tôt cette année que le coût moyen de possession de fonds communs de placement au Canada est de 2,1 %. Les régimes de retraite peuvent investir à une fraction de ce coût.

Publicité

Contenu de l’article

Ils peuvent également investir dans des actifs à revenu fixe non traditionnels qui produisent des taux de rendement plus élevés. L’indice obligataire universel FTSE Canada a actuellement un rendement pondéré à l’échéance de 2,1 %, soit le même que le coût moyen de possession d’un fonds commun de placement canadien. Cela signifie que de nombreux investisseurs particuliers en fonds communs de placement font du surplace et ne gagnent que peu ou pas de rendement net sur leurs obligations en payant des frais comparables au rendement obtenu.

Les investisseurs et les conseillers sont également sujets à de mauvaises décisions d’investissement, comme essayer de chronométrer le marché, à ne pas rééquilibrer régulièrement, et à privilégier les actions canadiennes, qui représentent moins de 3 % de la capitalisation boursière mondiale.

Publicité

Contenu de l’article

Selon Bonnie-Jeanne MacDonald, chercheuse principale au National Institute on Ageing, les personnes âgées peuvent également limiter involontairement leur niveau de vie à la retraite. Cela peut être bon pour leurs enfants, qui hériteront d’eux, mais mauvais pour maximiser leurs dépenses à la retraite.

« La recherche révèle systématiquement que les personnes âgées consomment généralement leur épargne à un rythme trop prudent, ce qui entraîne souvent une augmentation des soldes de compte après la retraite. » Cela pourrait être le résultat d’un “comportement de précaution pour se protéger contre les risques financiers plus tard dans la vie – et cela oblige les personnes âgées à mener une vie inutilement réduite”, selon l’article de l’Institut CD Howe de MacDonald, Headed for the Poorhouse.

Publicité

Contenu de l’article

Les régimes de retraite peuvent être plus efficaces pour produire un revenu de retraite plus élevé que le revenu auquel un investisseur de détail moyen peut s’attendre en investissant dans des canaux traditionnels comme les fonds communs de placement. La question de savoir si une pension peut produire trois fois plus de revenus fait débat et dépend évidemment de plusieurs facteurs. Si les retraites sont en fait un meilleur moyen d’épargner, la question la plus importante est peut-être de savoir comment augmenter la couverture des retraites ?

Un seul employé du secteur privé a une pension pour quatre dans le secteur public

Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la couverture des pensions de la population en âge de travailler au Canada est inférieure à celle de ses homologues du G8 comme les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Russie. À mesure que la couverture des régimes de retraite au Canada a diminué, des pays comme l’Australie ont introduit des cotisations de retraite obligatoires pour les employeurs. Le Bureau of Labor des États-Unis rapporte que 94 pour cent des travailleurs syndiqués civils et 67 pour cent des travailleurs non syndiqués aux États-Unis se voient proposer des plans de retraite par leurs employeurs.

Publicité

Contenu de l’article

La couverture des régimes de retraite du secteur public dépasse de loin la couverture du secteur privé au Canada. Statistique Canada rapporte que 87 pour cent des employés du secteur public étaient couverts par un régime de retraite en 2017, une baisse de 1 pour cent par rapport à 88 pour cent en 1997.

Les employés du secteur privé ont vu une baisse de la couverture des régimes de retraite déjà faible de 28 pour cent à 23 pour cent au cours de la même période. Cela signifie qu’un seul employé du secteur privé a une pension pour quatre dans le secteur public. De toute évidence, c’est le secteur privé qui devrait être au centre de tout effort visant à accroître la couverture des régimes de retraite.

Une étude publiée récemment par le HOOPP a révélé que 8 Canadiens sur 10 pensent que les gouvernements devraient faire davantage pour moderniser la réglementation et introduire des régimes de retraite plus novateurs. Une solution simple pourrait consister à inciter les employeurs et les employés du secteur privé à introduire et à participer à des régimes de retraite.

Publicité

Contenu de l’article

À mesure que les taux d’intérêt ont baissé, les gouvernements doivent contribuer davantage pour financer un dollar de revenu de retraite à prestations déterminées (PD) payé ou payable aux employés du secteur public. Les employés du secteur privé peuvent se plaindre des pensions en or versées à leurs homologues du secteur public, mais le fait est qu’on leur a promis ces pensions dans le cadre de leur emploi. Le secteur privé ferait peut-être mieux de demander plus de contributions gouvernementales aux revenus de retraite du secteur privé afin de maintenir l’égalité par rapport au secteur public.

Cela pourrait être accompli en offrant des incitatifs fiscaux aux employeurs pour qu’ils mettent en place ou maintiennent un régime de retraite des employés. Bien que les employés soient souvent encouragés à participer aux régimes de retraite en faisant correspondre les cotisations de leurs employeurs, une déduction fiscale pour le premier cotisant à un régime de retraite pourrait être une incitation supplémentaire pour les employés à adhérer à un régime.

Publicité

Contenu de l’article

De plus, les employeurs devraient proposer des plans d’inscription automatique auxquels les employés doivent se retirer activement. Le rapport How America Saves 2019 de Vanguard a révélé que seulement 60 pour cent des participants au régime ont adhéré à des régimes de retraite avec une adhésion volontaire. Par comparaison, il y avait un taux de participation de 91 pour cent pour les plans d’inscription automatique.

Le chef de la direction du HOOPP, Jim Keohane, a récemment annoncé son départ à la retraite. Selon Keohane, « Il est très difficile de faire fructifier votre propre argent comme vous le souhaitez. Les coûts de mise en œuvre sont plus élevés et la prise de décisions par vous-même est plus difficile. Ayant vu les deux côtés, je me sens chanceux d’être au HOOPP, car cela me permet d’avoir l’impression d’avoir une retraite sûre. Ce serait plus difficile sinon. »

Keohane a également partagé un récent sondage du HOOPP qui a révélé que 8 Canadiens sur 10 renonceraient à une augmentation de salaire pour une meilleure ou n’importe quelle pension. Pendant des années, dit-il, les participants au régime du HOOPP ont dit qu’ils préféreraient payer plus que de voir leurs prestations réduites.

Publicité

Contenu de l’article

Les participants aux régimes de retraite du secteur public pourraient bien devoir payer plus à l’avenir, car les futurs rendements des investissements pourraient être beaucoup plus faibles que par le passé. L’espérance de vie augmente également. Les employés du secteur public défendront sans aucun doute – et devraient – ​​leurs retraites. Les employés du secteur privé devraient également demander aux gouvernements de contribuer davantage à leur retraite.

En tant que propriétaire d’entreprise indépendant avec des employés, je préférerais que le gouvernement ne me dise pas comment économiser pour ma propre retraite ni comment rémunérer mon personnel. Les incitations fiscales pourraient être un juste milieu par rapport à l’obligation pour les employeurs d’offrir des retraites. En tant que planificateur financier, je constate de visu comment ceux qui ont une pension profitent de leur retraite par rapport à ceux qui n’en ont pas.

Jason Heath est un planificateur financier agréé (CFP) à honoraires et à conseils uniquement chez Objective Financial Partners Inc. à Toronto, en Ontario. Il ne vend aucun produit financier.

Publicité

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure de modération avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Visitez notre Règles de la communauté pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster votre e-mail réglages.

messages similaires

Leave a Reply